Une learning expedition à Los Angeles ?

Cité des Anges, capitale mondiale du divertissement reconnue pour sa douceur de vivre, Los Angeles s’impose aujourd’hui dans le milieu de la tech. Derrière ses deux rivales de San Francisco et New-York, la 2ème plus grande ville des Etats-Unis se fait remarquer autrement qu’avec ses plages mythiques et Hollywood. Zoom sur le nouvel eldorado des entrepreneurs amateurs de tech et d’une météo clémente, destination idéale pour une learning expedition.

 

Et si on partait en learning expédition à Los Angeles découvrir la Silicon Beach ?

Naissance de la Silicon Beach

Il y a encore quelques dizaines d’années, profitant du climat méditerranéen de la  “Sun Belt” (et de plus de 300 jours de soleil par an !), la région était connue pour la culture d’agrumes, en particulier celle des oranges, qui ont fondé sa renommée de l’époque jusqu’à New-York.

Avec un héritage grâce au divertissement, aux médias et à l’aérospatiale, c’est dans les années 2000 que le phénomène Silicon Beach a démarré timidement avant de s’accélérer à partir de 2009 et de prendre son envol vers des secteurs plus technologiques.

En 2011, la célèbre entreprise Snapchat voit le jour. Elle entre en bourse en mars 2017, sous l’impulsion de ses deux dirigeants, Evan Spiegel et Bobby Murphy, agés d’à peine 30 ans. Cette valorisation de Snapchat a été le signe précurseur prouvant la crédibilité de la Silicon Beach et de son potentiel et qui a contribué à attirer des investisseurs et doper l’écosystème local.

Los Angeles : une ville en pleine effervescence

 

Sea, Tech & Sun

Comment la Silicon Beach s’est elle établie dans la ville du divertissement ?

Alors que la scène technologique de la région a été transformée en quelques années, passant de cité agricole à une ville en pleine mutation, Los Angeles sort du lot et dispose désormais d’une communauté d’accélérateurs, d’incubateurs, de fonds de capital-risque et d’investisseurs. De nouveaux concepts sont venus disrupter son paysage : le streaming a bouleversé les codes du cinéma et la réalité virtuelle a prit place sur les plateaux de production. Netflix, roi du streaming par excellence, a installé des bureaux à Los Angeles et fait concurrence aux studios traditionnels d’Hollywood en louant ses propres scènes sonorisées pour soutenir les millions de dollars investis dans ses programmes originaux. 

Aujourd’hui, on vient y chercher une météo imbattable certes, mais également de la variété au niveau des grandes industries (comparée à la monoculture de San Francisco) et avant tout des opportunités de vie attractive.

On vient y trouver cet esprit californien, à la cool, mais pas moins sérieux et ambitieux.

De plus, les prix y sont moins élevés, notamment en matière de loyer que chez son voisin de San Francisco. Également en ce qui concerne les levées de fond où selon certains entrepreneurs il faudrait lever 50% de plus à San Francisco pour le même résultat qu’à LA.

La Silicon Beach offre un cadre de vie agréable pour les entrepreneurs de demain

Les plus grands groupes se sont également installés en Silicon Beach

Les grandes entreprises technologiques, y compris YouTube, Google, Yahoo et même le projet Hyperloop de la star de la Silicon Valley Elon Musk ont étendu leur présence aux célèbres villes balnéaires de Santa Monica, Playa Vista et Venice, augmentant ainsi la densité de techniciens et d’ingénieurs dans la région.

Mais ce qui distingue Silicon Beach de la Silicon Valley, c’est la confluence de la haute technologie et de l’industrie du divertissement. Los Angeles n’a pas tendance à supplanter la Silicon Valley, puisque les domaines d’évolution restent totalement différents. En effet, c’est en fait une technologie plus diversifiée et globale qui joue dans d’autres secteurs, tels que le tourisme, le divertissement et la finance.

 

Le rôle clé joué par les universités de la région

Los Angeles est le premier pôle d’ingénieurs aux Etats-Unis, avec de prestigieuses universités, comme l’UCLA, Caltech ou l’Université de Californie du Sud.

En effet, la région produit plus de doctorants en technologie par an que n’importe quelle autre région du pays. Caltech génère plus de brevets que n’importe quelle université aux États-Unis et UCLA le plus de startups. 

54% des diplômés 2017 de CalTech ont choisi de rester dans SoCal contre 31% des diplômés de 2012.

Santa Monica et West Hollywood ont déjà une «densité entrepreneuriale» comparable à celle de nombreuses villes de la Silicon Valley, notamment Palo Alto et Menlo Park.

 

Partez à la découverte de la Silicon Beach pour explorer une ville en vogue qui attire les grands groupes internationaux comme des aimants et fait de l’ombre à la Silicon Valley lors d’un voyage d’immersion à Los Angeles. Au programme : découverte de concepts innovants, challenge de votre stratégie d’entreprise et rencontre avec des entrepreneurs inspirants ! Contactez-nous pour participer à notre prochaine learning expedition à Los Angeles 😉

Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on telegram
Telegram
Share on whatsapp
WhatsApp